Jyūbako

Laque

1
2
3

  • Vendu

  • Matériel

    Laque sur bois


  • Taille

    42.5 (h) x 24.1 cm


  • Période

    Période Taishō (1912-1926)


  • Boîtes

    Awasebako


Description

Ce Jyūbako est un ensemble de cinq boîtes laquées étagées pour accueillir des aliments à des occasions particulières comme par exemple le “hare-no-hi”, un jour de célébration.

Ces objets ont été réalisés avec une technique extrêmement fine de maki-e sur l’intérieur et l’extérieur. Ce Jyūbako a deux couvercles et peut être arrangés en 3 + 2 boîtes. Le côté interne de chaque couvercle présente une composition auspicieuse de bambou, pin et prunier (Sho-chiku-bai)– plus connue sous le nom des Trois Amis de l’Hiver (saikan sanyuu 歳寒三友), symbole de bons principes, de droiture et de persévérance.

Le motif principal sur la surface représente Haru no Nanakusa 春の七草 (Les Sept Herbes du Printemps, regroupant le seri, nazuna, gogyo, hakobera, hotokenoza, suzuna, and suzushiro), délicatement réalisé en laque maki-e doré. Dans cet exemple, le radis dessiné est un futamata-daikon (un daikon avec deux protubérances, littéralement “daikon à deux queues”). Également connu sous le nom de yome-daikon (“radis qui ressemble à une mariée”), ce motif est apprécié comme un symbole de fertilité et de longévité d’une lignée familiale. Il est également associé au dieu Daikoku. Traditionnellement, les Sept Herbes du Printemps sont consommées par le Dieu de la Lande dans un porridge de riz (nanakusa gayu) au début du printemps.

L’awasebako, ou boîte de collection, est extrêmement élaborée : fait à partir de laque noire, avec des coins en métal et des anneaux permettant de le transporter, possiblement de la cuisine à la salle à manger ou à l’extérieur, où les invites et les membres de la famille se rassemblent pour célébrer la Nouvelle Année et l’arrivée du printemps.

Les Sept herbes du printemps: https://en.wikipedia.org/wiki/Nanakusa-no-sekku


«



»